Les billets du Psy

 

La projection comme un mécanisme de défense

C'est celui qui dit qui est !

« Les côtés malaimés de nous-mêmes que nous tentons en vain d’éliminer de nos vies se projettent sur les autres, et nous forcent à les reconnaitre. » - Jean Monbourquette

La plupart du temps nous projetons notre ombre sur autrui. C’est lui qui a toujours tort. Cette projection de toutes nos négativités alimente nos aversions incompréhensibles et nos haines viscérales. Mais elle est aussi un moyen de voir clair en nous, à condition de prendre conscience de cette projection.

« N'oublie pas que quand tu pointes quelqu'un du doigt, il y a toujours trois doigts pointés vers toi ! » - Proverve Chinois

Lire la suite

La magie d’Isis (Réalisation du Soi)

La magie d'Isis, ou le féminin qui prépare la réalisation du Soi

Montagnes bleues Ce billet aborde le thème évocateur du pouvoir magique de la déesse Isis qui, au point de vue psychologique, met remarquablement bien en lumière un processus psychique évolutif plus ou moins actif et présent dans les profondeurs de l’inconscient que Jung a nommé l’individuation.

Lire la suite

Le pays des montagnes bleues (Psychogénéalogie)


« Le pays des montagnes bleues » — Conte écossais

Montagnes bleuesSagesse de conte...
À travers ses messages archétypaux, ce conte nous propose des clés pour faire face à notre complexe inconscient qui peut parfois ralentir notre progression, et celle de notre lignée, sur le chemin de l’individuation.
L’analyse de ce conte va montrer qu’en guérissant son arbre générationnel, le héros permet à la branche de sa lignée de reprendre son développement et sa croissance. Pour ce faire, il devra trouver le moyen de quitter ses schémas bloquants et répétitifs, ce qui lui permettra d’évoluer vers une transformation psychique et spirituelle, vers une meilleure unité d’être, vers le Soi.

 

Table des matières

1.  Récit du conte
2.  Interprétation du conte

3.  Conclusions

Lire la suite

Psychothérapie psychocorporelle vs thérapie corporelle

IppQu'est-ce qui différencie une psychothérapie psychocorporelle d'une thérapie corporelle ?

La différence entre les thérapies corporelles et les psychothérapies psychocorporelles est souvent mal connue. Dans les thérapies corporelles, comme le rolfing, l’eutonie, l’ostéopathie, la fascia-thérapie le praticien touche son patient pour soulager, réparer, améliorer, guérir ou soigner son corps. Aussi subtile ou efficace que soit la technique pratiquée, aucun effet psychique particulier associé à ce travail corporel n’est attendu même si, et c’est souvent le cas, ils existent :
« Je me sens mieux depuis que je pratique cette méthode ».
Les notions de transfert et de contretransfert n’y sont pas prises en compte. Elles ne font pas partie du cadre de ces méthodes, même si elles y jouent un rôle. Une thérapie corporelle, comme son nom l’indique, s’occupe du corps et dans ce cas, le toucher du praticien est un toucher objectivé de « corps à corps ».

Lire la suite

Psychothérapie d'inspiration jungienne

La psychothérapie d'inspiration jungienne, ou analytique, est une démarche qui vise le traitement des symptômes névrotique et le développement personnel. Elle implique l’engagement le plus sincère du consultant, engagement auquel il essayera (consciemment ou inconsciemment) à plusieurs reprises de se dérober mais qui sera, en finalité, effectif jusqu’au bout.. Elle permet une analyse du moi par l'échange verbal, afin de renforcer la puissance en changeant les structures.

Lire la suite

Processus d'un travail autour d'un rêve

Ce rêve, après intégration du rêveur, a permis la construction d’un sens nouveau à l’histoire, et favorisé de nouveaux ajustements possibles dans sa vie privée et professionnelle.

Lire la suite

La femme squelette (Anima, Animus)


« La femme squelette » - Conte Inuit

Sagesse de conte...

Ce conte que nous trouvons dans le livre de Clarissa Pinkola Estès, "Femmes qui courent avec les loups", invite à vivre l'amour comme une rencontre possible entre l'homme et la femme, face aux polarités opposées féminine et masculine (anima et animus).
Ce conte est un véritable trésor de sagesse qui, dans un langage symbolique et subtil, nous montre la voie de l'harmonie intérieure.

Table des matières

1.  Récit du conte
2.  Accent sur la résonnance intérieure de la femme squelette
3.  Masculin et Féminin, tout les oppose, et pourtant…
4.  L’animus chez la femme
5.  L’anima chez l’homme
6.  Interprétation du conte
7.  Conclusions

8. Transpositon du conte à notre société moderne

Lire la suite

L'archétype de l'Ombre, vue par C.G. Jung

Ombre et LumièrePour C.G. Jung, l’ombre représente ce que nous avons refoulé dans l’inconscient par crainte d’être rejetés par les personnes importantes de notre vie : parents, éducateurs, et d’une façon générale, la communauté dans laquelle nous avons grandi. Ces parties reléguées de nous-mêmes peuvent paraitre redoutables ou honteuses. Elles se manifestent souvent sous forme de jugements, rejets, peurs ou projections, et sont à la base des préjugés sociaux et moraux. Pourtant elles sont riches en potentiel si nous apprenons à réunir et pacifier des aspects de soi qui semblent contradictoires. La connaissance du concept de l’ombre est un outil d’acceptation qui permet de consolider la confiance en soi, de pratiquer l’ouverture, la bienveillance et la créativité, bases de saines relations. C’est aussi un outil majeur pour comprendre la dynamique de beaucoup de conflits familiaux et en entreprise.

Lire la suite

Psychodrame gestaltiste

Un jeu d'enfants pour adultes...
Extrait de Pour un Psychodrame gestaltiste, Doc EPG N°8, Anne PEYRON-GINGER

Nous sommes tous des experts en psychodrame !

Psychodrame gestaltiste


Qui ne connait l'histoire du psychodrame, jeune histoire dans son appellation actuelle, mais surtout très vieille histoire, aussi vieille semble-t-il que celle de l'humanité, aussi ancrée dans la vie de chaque individu que le besoin de parler, de se mouvoir et de jouer.

Lire la suite